Paroles à

Témoignages

Cette réforme impacte tous les acteurs du tennis, dont les enseignants et les parents.

Avis

Qu’en pensent les enseignants ?

« C’est une motivation pour les enseignants. D’un côté, on fait accepter à l’enfant que le tennis, c’est du jeu, des matchs. De l’autre côté, on permet aux parents de jouer rapidement avec leurs enfants. On donne le goût du jeu aux enfants, on leur fait aimer la compétition. »
Gauthier Passedouet, enseignant

«C’est une réforme intéressante. Est-ce une nécessité ? Oui. Jouer à l’âge réel est un point fort pour les petites catégories, où il peut y avoir un énorme décalage entre un enfant né en début d’année et un autre né en fin d’année (…) »
Christophe Dobua, enseignant

« Je trouve la réforme très bien pensée. Les critères tactiques et techniques sont exigeants, ce qui doit nous permettre d’élever le niveau de nos objectifs d’acquisition pour chaque format de jeu. Ils sont en adéquation avec les conditions de jeu proposées aux enfants.
Le jeu et la tactique occupent une place majeure, la technique étant réellement positionnée au service du jeu.
La compétition est progressive, le positionnement des enfants au niveau réel de leur maîtrise doit renforcer les apprentissages et procurer plus de plaisir aux néo-compétiteurs. Une grande majorité de notre effectif jeunes est ainsi désormais concernée par la compétition.
Les jeunes sont également davantage concernés par leur évolution technique et les matchs régulièrement organisés sont sources de motivation. »

Samuel M… enseignant dans un club de 320 licenciés dont 190 jeunes

« La nouvelle dynamique donnée à notre école de tennis par la mise en place de la réforme des moins de 12 ans est une vraie opportunité de développement.

La mise en place de la réforme nous a permis de redéfinir, en équipe, le projet du club.
Ce dernier est aujourd’hui plus clair quant à la politique sportive qu’il compte mener et notre équipe pédagogique est motivée pour atteindre les objectifs fixés.
La grille des compétences à acquérir permet une individualisation plus importante du suivi des progrès. Elle guide notre programmation, chaque membre de l’équipe préparant ses séances pour mieux préparer les enfants au prochain rendez-vous Jeu & Matchs.
La compétition est largement accessible à tous, y compris pour les enfants les moins aguerris (plus de matchs organisés au sein de l’EDT). »

Marc N… enseignant dans un club de 190 licenciés dont 110 jeunes

Qu’en pensent les parents ?

« Je n’y trouve pratiquement que des points positifs. L’ambiance entre les joueurs est bien meilleure qu’elle n’était dans les tournois.
Pendant que certains enfants font leur match, les autres s’amusent entre eux. la plupart du temps ils apprennent à se connaitre en papotant sur le bord du court.
J’ai remarqué beaucoup plus de sourires sur le visage des petits. Comme ils rejouent, même en cas de défaite, le stress est largement diminué. Donc plus de pleurs.
Aussi, il y a le double. Il consolide les acquis techniques tactiques des jeunes. Nicolas qui n’avait pas de partenaire, s’en est vu proposer un. Ils ont du apprendre a se connaitre, GENIAL !
Les parents sont eux aussi plus détendus car ils ne viennent pas uniquement pour 1 match. Comme les petits, ils sont bien obligés de parler entre eux. On passe tout de même 2 jours ensemble.
La journée et l ‘attente peuvent paraître  longues mais là, j’ai ma réponse toute faite pour les râleurs : personne ne vous oblige à rester sur place ! Déposez votre enfant et revenez le chercher en fin d’après-midi.
Bref, il y a du simple avec plusieurs matchs, il y a du double, il y a des enfants compétiteurs sur le terrain et des enfants qui s’amusent en dehors. Que du bonheur ! « 

Eric R… parent